Vidéo
5 min

Boston Consulting Group : bienvenue dans l’usine de demain !

Le décollage actuel de l’IA est le fruit de la convergence récente de trois facteurs : technologiques, économiques et enfin humains. Immersion au cœur d’une entreprise qui a fait de l’IA sa priorité stratégique.

Interview de Moundir Rachidi, Directeur Opérations BCG France

Ce lieu s’appelle l’ICO. C’est un centre concret d’utilisation de toutes les nouvelles technologies pour voir comment est-ce qu’on peut améliorer la performance, et en voyant aussi l’impact sur les employés et l’humain, comment est-ce que ça peut simplifier les tâches.

On a deux lignes de production : une ligne de fabrication de scooters, c’est de la main-d’oeuvre. Et une ligne de production de bonbons, puisque c’est une ligne de process.
Il y a deux grands types de technologies : il y a des technologies physiques, et il y a des technologies liées à la donnée, qui est la nouvelle mine d’or.
Les technologies physiques sont les cobots, ce qu’on appelle les robots collaboratifs, ce sont l’impression 3D, ce sont de nouveaux types de capteurs, la réalité augmentée.
Dans le passé, une industrie qui assemblait des scooters, une ligne de production, pour faire de la très bonne qualité, vous deviez former parfois pendant des années vos opérateurs. Aujourd’hui, la réalité augmentée va me donner ce que je dois faire, et va me le donner dans les différentes étapes.
Sur la ligne bonbons, nous avons une machine qui a 25 ans d’âge. Sur cette machine vous pouvez aujourd’hui, avec 500 euros, mettre des capteurs. En 1h30, vous avez la data sur votre téléphone.
On peut améliorer la performance des usines d’aujourd’hui, améliorer la productivité de 15 à 20%, en utilisant ces nouvelles technologies sur des outils existants.

L’intelligence artificielle va venir aider les opérateurs à prendre des décisions, mais de manière automatique, tout en apprenant de nos erreurs et du passé.
La maintenance prédictive vous permet de dire, en fonction de cette intelligence artificielle qui permet d’analyser l’historique : « Attention, là, il y a un risque de panne dans les heures qui vont venir. »
Dans beaucoup d’industries, les temps de changement, vous passez par exemple d’un type de bonbons à un autre type de bonbons. Utiliser l’intelligence artificielle vous permet de mieux réagir et de mieux ajuster votre paramètre pour réduire ce temps là et, en général, on arrive à le réduire de 40 à 60%.

L’intelligence artificielle, vous pouvez la mettre en place, elle ne fonctionnera pas s’il n’y a pas un humain qui lui dit ce qu’il y a à faire. On a besoin de l’humain pour choisir ce que j’en fais, est-ce que je veux améliorer ma qualité, réduire mon taux de panne ? Il y a de nouvelle compétences autour de la gestion de la donnée. Notamment, on parle de Data Manager. Mais une fois que vous avez ces données-là, il faut aussi les analyser, et là ce sont de nouveaux profils : les Data Scientist.
L’intelligence artificielle va venir aider les employés à mieux travailler, à se concentrer sur l’essentiel.

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Cette Newsletter est éditée par l'Association de Moyens Assurances (AMA) : Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - 21 rue Laffitte 75317 Paris cedex 09 - Tél. : 01 56 03 34 56 Siret : 812 986 289 00013 - N° Orias : 16000160.
En application à la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et, le cas échéant, de suppression de toute information vous concernant figurant dans nos fichiers, en vous adressant à : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric- Pôle Informatique et Libertés Assurance - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9.