Interview
3 min
12/11/2018

Confiance en entreprise : Rencontre Yann Algan/Sophie Vernay

Entre slogan publicitaire et valeur refuge, la confiance est souvent brandie à longueur de discours comme s’il suffisait de l’invoquer pour la faire exister. En prenant le parti de mesurer la confiance des salariés dans les entreprises, la démarche de Yann Algan et de Sophie Vernay s’inscrit contre cette pensée magique.

Rencontre.

La confiance des salariés en 2018 : où en est-elle ?

Yann Algan, doyen de l’Ecole d’Affaires Publiques et Professeur d’économie, Sciences-Po
La confiance est vraiment au fondement de la croissance et du progrès social d’une entreprise et plus généralement d’une société.

Sophie Vernay, Fondatrice et Présidente de Confiance & Croissance
On a identifié qu’en fait, au travers de 13 questions, on avait la faculté de toucher du doigt la complexité de ce qu’est le lien de confiance dans l’entreprise.

Yann Algan
L’indice de confiance dans l’entreprise pour l’édition 2018 est, sur une échelle de 1 à 10, de 7,07. Et lorsqu’on se focalise exclusivement sur les cadres, il est de 7,11. Donc des scores plutôt élevés et surtout en net progression par rapport à la précédente édition de 2015.
Le résultat de notre étude montre qu’il ne s’agit pas d’être fataliste. Les français ne sont pas par nature, ou par culture, complètement pessimistes. Il y a eu un changement au cours de la dernière année, avec un vrai regain d’optimisme dans l’entreprise, dans la croissance de l’entreprise, mais aussi d’optimisme plus généralement dans les perspectives d’avenir du pays, de croissance.
Mais attention, il s’agit d’un optimisme mesuré et fragile. Premièrement, les français deviennent de plus en plus pessimistes par rapport à leurs perspectives privées. Et deuxièmement, les grandes réformes managériales tant attendues n’ont toujours pas eu lieu.

Sophie Vernay
Celui qui est garant de la confiance dans l’entreprise, c’est le dirigeant. La management en silos, hyper hiérarchique, dénoncé par 80% des cadres et des non cadres, est à complètement revoir.
Un des premiers booster de la confiance, c’est l’exemplarité du dirigeant et de son commerce. On a identifié les 4 grands leviers qui boostent la confiance dans l’entreprise. C’est une entreprise plus solidaire et citoyenne. Une entreprise plus collaborative et responsabilisante. Une entreprise plus équitable et transparente. Et une entreprise qui partage la croissance.
Donc l’enjeu pour les entreprises, c’est absolument d’accélérer l’agenda d’un management collaboratif, mais aussi l’agenda de l’entreprise citoyenne. C’est absolument aujourd’hui essentiel pour convaincre et pour motiver les collaborateurs à participer au projet commun de l’entreprise.

Yann Algan
Si un chef d’entreprise veut redonner confiance au sein de son entreprise, cela ne dépend que de lui.

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Toutes les informations précédées d'un astérisque figurant sur le présent formulaire de contact sont nécessaires à l'Association de Moyens Assurance de Personnes, ci-après désigné Malakoff Médéric Humanis, responsable de traitement, pour l'Association de Moyens Assurance de Personnes.
Ces données sont destinées uniquement pour vous informer des actualités du comptoir de la nouvelle entreprise.
En application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant de suppression des données vous concernant et pouvez vous opposer à leur traitement pour des motifs légitimes. Ces droits peuvent être exercés, en justifiant de votre identité, sur simple demande écrite adressée par email à l’adresse suivante : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou par courrier : Malakoff Médéric Humanis, Pôle Informatique et Libertés Assurance, 21 rue Laffitte 75317 Paris Cedex 9.