Interview
6 min

Delphine Lancel, DG et cofondatrice de RH&M

A l’heure où les entreprises se réinventent, elle consiste à impulser la culture du changement auprès des collaborateurs.  Delphine Lancel, directrice générale et cofondatrice du groupe RH&M qui a réalisé l’étude « La fonction RH de demain », en partenariat avec Malakoff Médéric, nous explique en quoi le temps des DRH est arrivé.

Avant toute chose, pouvez-vous nous présenter RH&M ?

Depuis presque vingt ans, le réseau RH&M est aux côtés des DRH afin de les accompagner dans l’évolution de leurs fonctions. Notre ambition est de les aider à monter en puissance pour faire d’eux des interlocuteurs stratégiques au sein des Comex. Nous avons donc créé différents clubs de réflexion dédiés à des problématiques spécifiques comme le droit social, les rémunérations et avantages sociaux… Plus récemment, nous avons réalisé l’étude « La fonction RH de demain » en partenariat avec Malakoff Médéric, pour fournir aux DRH les armes nécessaires à l’exercice de leurs missions.

L’étude met en lumière plusieurs facteurs d’évolutions des fonctions RH. Quels sont-ils ?

Il y a bien sûr les nouveautés législatives et réglementaires qui viennent régulièrement ponctuer le quotidien des DRH. Ce fut le cas récemment avec le compte personnel de formation, la déclaration sociale nominative… Mais il faut aussi citer les évolutions d’ordre sociétal. Plusieurs générations coexistent au sein de l’entreprise : le défi permanent pour les fonctions RH est de parvenir à concilier les attentes propres à chacune d’elles autour d’un projet commun. À cela s’ajoutent des obligations business liées au contexte économique, voire à l’apparition d’acteurs disrupteurs. Les entreprises doivent aujourd’hui faire preuve d’agilité pour anticiper les transformations. Un enjeu de taille pour les DRH !

Dans ce contexte, quel rôle peuvent jouer les DRH ?

Alors que les entreprises doivent innover et se réinventer sans cesse pour rester compétitives, c’est toute l’organisation et les façons de travailler qui doivent être revues (travail collaboratif, transversalité des fonctions…). Les compétences clés pour l’avenir doivent être identifiées et développées, en repensant les plans de recrutement mais aussi en formant les collaborateurs aux métiers qui seront bientôt les leurs. À ce titre, je dirais que l’heure des DRH est venue ! 8 dirigeants sur 10 estiment qu’ils ont un rôle central à jouer dans la mise en place de ces transformations. Cette tendance est d’ailleurs perçue positivement par la plupart des DRH eux-mêmes (61% estiment que leurs missions ont évolué « plutôt dans le bon sens » au cours des trois dernières années). Des difficultés sont, en revanche, soulignées, comme les évolutions législatives qui peuvent être chronophages (pour 59% d’entre eux) ou encore le manque de moyens humains (52%).

L’heure des DRH est venue !

D’après les résultats de l’enquête, quels seront demain les enjeux RH prioritaires ?

Les entreprises vivent aujourd’hui une profonde transformation de leur business model, avec l’arrivée du digital, de l’IA… Et cette métamorphose les oblige à revoir leurs priorités. La première d’entre elles est la diffusion et l’acquisition permanente des connaissances. En réalité, ce sujet a toujours fait l’objet d’une attention particulière. Mais le pari est aujourd’hui légèrement différent avec une durée de vie des compétences qui se réduit et des métiers qui disparaissent pour laisser rapidement la place à d’autres. Des actions de formation constantes doivent désormais être mises en place.

Cet enjeu est lié à la seconde priorité RH identifiée par l’étude, à savoir favoriser l’engagement collectif et individuel des collaborateurs autour du projet de transformation de l’entreprise. Plus les collaborateurs se sentent accompagnés, plus ils trouvent du sens à ce qu’ils font et restent engagés. Là aussi, un changement de paradigme peut être observé, avec la recherche d’une expérience collaborateur positive. Et on ne parle pas d’installer un babyfoot dans la salle commune. Il s’agit d’une démarche globale, facilitée notamment par l’émergence des outils digitaux. En effet, grâce à eux, il est possible d’échanger avec tous, de recueillir les opinions de chacun, de mettre le doigt sur des problèmes restés inaperçus et de faire progresser ensemble l’entreprise.

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Cette Newsletter est éditée par l'Association de Moyens Assurances (AMA) : Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - 21 rue Laffitte 75317 Paris cedex 09 - Tél. : 01 56 03 34 56 Siret : 812 986 289 00013 - N° Orias : 16000160.
En application à la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et, le cas échéant, de suppression de toute information vous concernant figurant dans nos fichiers, en vous adressant à : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric- Pôle Informatique et Libertés Assurance - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9.