Le 100% télétravail, c’est possible ?

Vidéo
20/02/2019

Plateformes collaboratives, atelier de sport en commun, conf call régulières, chez Boond Manager, tout est fait pour que le télétravail se passe bien. Dans cette entreprise de conseil en numérique, les équipes travaillent à distance depuis Bordeaux, Paris, Lyon, ou encore Barcelone mais cette dispersion est loin d’être une contrainte pour leur cohésion. Rencontre avec Anthony Lambert, co-fondateur de l’entreprise, qui a réussi à mettre en place un management à distance capable de développer un sentiment d’appartenance fort.

REPORTAGE BOOND MANAGER – Transcription

Pour bien aller télétravailler, c’est le premier point, on impose un endroit qui permette de travailler dans de bonnes conditions. Il faut idéalement avoir une pièce dédiée et disposer d’une bonne connexion internet.

Si vous êtes développeur formateur commercial vous recevez un paquet de matériel qui vous est envoyé pour travailler chez vous avec un iMac des écouteurs.

On n’est pas non plus à travailler avec une pointeuse qui s’assure que vous soyez devant votre écran en train de travailler. Ce n’est pas du tout le modèle. Le cadre d’une journée de travail reste assez libre mais on demande au moins cette petite structure. Le matin, sur Slack, on dit bonjour en arrivant. Cela permet déjà de créer un sentiment d’appartenance, cela permet de marquer notre arrivée dans notre bureau virtuel. Si jamais on doit s’absenter au cours de la journée, si jamais on a un imprévu, on prévient également. La clef, c’est de toujours bien communiquer avec son responsable.

Créer un univers, une culture collective est le propre de toute entreprise. Mais il faut investir le double, voire le triple d’énergie, là-dessus quand on travaille à distance. C’est le point où il faut se remettre en question continuellement.

Slack, c’est le socle de notre bureau virtuel pour communiquer sur divers sujets. C’est un peu comme la machine à café. Nous avons également des call conf régulières. Chaque service a sa petite réunion et après nous avons aussi des ateliers pour faire du Crossfit, des Ateliers méditation… ça nous donne le sentiment de vivre quelque chose avec d’autres collaborateurs.

Après ça, c’est le plus important, il y a les séminaires. C’est important de savoir rapprocher les liens entre chacun des membres de l’équipe. Pour moi, c’est le carburant du télétravail. Nous nous réunissons tous au moins trois fois par an, pour deux ou trois jours, afin d’amplifier ce sentiment d’appartenance.

On ne pourra pas recruter et travailler sur la durée avec une personne qui a besoin d’avoir un cadre très défini. D’avoir des collègues autour d’eux. Le télétravail s’adresse à des personnes qui ont soit une vie sociale riche ou une vie familiale. C’est un critère qu’on essaie de valider lorsqu’on recrute.

Avec Boond Manager, nous avons petit à petit recruter des personnes à Rennes, à Lyon, à Paris… On s’est rendu compte des avantages du 100% télétravail. C’est là qu’on a réalisé qu’on avait un modèle particulier dont on était fier et qu’on voulait maintenir. On est dans un marché, surtout en étant éditeur de logiciel, où il y a une pénurie de compétences. Ce n’est pas évident de s’entourer des bons collaborateurs dans ce secteur-là. Le fait d’être en télétravail, même si ce n’est pas pour ça qu’on l’a fait, ça nous ouvre des portes en France et même à l’étranger. Mais le premier avantage c’est de pouvoir passer davantage de temps dans sa vie privée. Finalement on limite énormément de temps de transport. Un autre avantage très important aux yeux des télétravailleurs chez nous, c’est un sentiment de confiance qu’on leur accorde, d’autonomie et de responsabilité.

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Toutes les informations précédées d'un astérisque figurant sur le présent formulaire de contact sont nécessaires à l'Association de Moyens Assurance de Personnes, ci-après désigné Malakoff Médéric Humanis, responsable de traitement, pour l'Association de Moyens Assurance de Personnes.
Ces données sont destinées uniquement pour vous informer des actualités du comptoir de la nouvelle entreprise.
En application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant de suppression des données vous concernant et pouvez vous opposer à leur traitement pour des motifs légitimes. Ces droits peuvent être exercés, en justifiant de votre identité, sur simple demande écrite adressée par email à l’adresse suivante : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou par courrier : Malakoff Médéric Humanis, Pôle Informatique et Libertés Assurance, 21 rue Laffitte 75317 Paris Cedex 9.