TOP 5
3 min
20/02/2019

TOP 5 des solutions contre l’isolement des télétravailleurs

Porté par les aspirations des salariés à plus de flexibilité et d’autonomie, le télétravail s’est imposé comme une évidence dans de nombreuses entreprises. Mais sa mise en pratique peut présenter des risques. En cause notamment, l’isolement des télétravailleurs qui inquiète salariés comme managers. Tour d’horizon des meilleures solutions pour éviter cet écueil.

Malgré ses multiples avantages, aussi bien pour le salarié que pour le dirigeant, la mise en œuvre du travail à distance n’est sans risque. L’isolement des télétravailleurs est en cause avec notamment la crainte d’une perte du sentiment d’appartenance à l’entreprise. En effet, d’après les résultats de notre étude, si 7 télétravailleurs sur 10 se disent satisfaits par sa pratique, ils sont 54% à déclarer que le télétravail engendre un risque d’isolement. Comment préserver un lien direct et humain entre le télétravailleur et son manager ? Focus sur 5 solutions à mettre en place pour maintenir le lien social au sein de l’entreprise.

1. Instaurer des règles de fonctionnement communes

L’instauration de règles claires, connues et partagées par tous permet de créer un cadre de référence commun que l’éloignement physique peut brouiller. Définition précise des tâches, des responsabilités, des échéances, des horaires, identification des différents interlocuteurs et des repères hiérarchiques sont autant de garants qui aident à travailler tous ensemble dans un même cadre.

2. Opter pour le coworking

Pour répondre au sentiment d’isolement que peuvent ressentir les travailleurs à distance, le coworking apparaît comme une solution idéale pour leur offrir une nouvelle communauté de travail. Cette nouvelle manière de travailler combine les atouts du travail à distance (autonomie, temps de transport réduit si l’espace de coworking se trouve à proximité du domicile), sans les inconvénients de l’isolement (cadre de travail structuré dans un espace partagé et aménagé et qui permet de recréer des relations et une ambiance de travail).

3. Organiser régulièrement des réunions

Il est essentiel de continuer à participer à la vie sociale de l’entreprise et à des réunions physiques périodiques. Planifier des entretiens téléphoniques hebdomadaires ou plusieurs fois par semaine avec ses collègues permet également de conserver une cohésion sociale, de rompre l’isolement professionnel tout en contrecarrant également le frein professionnel que pourrait représenter l’absence de contact direct avec le management. Certaines applis intelligentes se sont développées pour faciliter ce management à distance. L’une des plus populaires,  Slack, permet ainsi d’échanger via une messagerie instantanée et de suivre en temps réel l’évolution du projet.

Retrouvez sa mise en pratique dans notre reportage chez BoondManager.

4. Préserver l’égalité des droits

Le Code du travail précise que le télétravailleur dispose des mêmes droits et avantages que le salarié qui exerce son emploi dans les locaux de l’entreprise. Et ce notamment en matière de formation, d’élections professionnelles, de promotion, de tickets restaurant, etc…  L’accès garanti aux formations permet ainsi aux télétravailleurs de développer leurs compétences et de préserver leur employabilité dans un monde professionnel en constante évolution. Cette égalité des droits permet d’éviter au télétravailleur de se sentir déclasser par rapport aux autres salariés de l’entreprise.

5. Former les salariés… et les managers !

Enfin, une condition quasi-indispensable pour que le télétravail fonctionne de façon optimale, la nécessité de former les salariés et les managers à cette nouvelle organisation du travail. Notre dernière étude montre en effet que 85 % des managers encadrant des télétravailleurs estiment que le télétravail implique la mise en place d’actions de sensibilisation aux spécificités du télétravail. Télétravailler revient à  travailler différemment mais aussi à manager autrement. Organisation du travail, maîtrise du temps, séparation vie pro/vie perso, ergonomie de son espace, prévention des addictions… Le spectre des sujets à adresser est large. L’enjeu est de passer d’un management présentiel à un management de résultat afin de gagner en productivité. Les conditions de réussite : être capable d’instaurer de nouveaux process, de nouveaux modes de contrôle du travail et de développer une confiance mutuelle, pas toujours naturelle pour tous !

 

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Toutes les informations précédées d'un astérisque figurant sur le présent formulaire de contact sont nécessaires à l'Association de Moyens Assurance de Personnes, ci-après désigné Malakoff Médéric Humanis, responsable de traitement, pour l'Association de Moyens Assurance de Personnes.
Ces données sont destinées uniquement pour vous informer des actualités du comptoir de la nouvelle entreprise.
En application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant de suppression des données vous concernant et pouvez vous opposer à leur traitement pour des motifs légitimes. Ces droits peuvent être exercés, en justifiant de votre identité, sur simple demande écrite adressée par email à l’adresse suivante : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou par courrier : Malakoff Médéric Humanis, Pôle Informatique et Libertés Assurance, 21 rue Laffitte 75317 Paris Cedex 9.