Article
6 min

4 bons conseils (et 1 bonus !) pour réussir son télétravail

« Aujourd’hui, je ne reviendrais pas en arrière ! » L’homme qui parle ainsi s’appelle Sunny Paris, fondateur de Weborama. Ce quarantenaire profite d’un nouveau mode de vie : désormais vivant entre Paris et Londres, depuis 4 ans en télétravail, mais toujours chef d’entreprise. Sa nouvelle société, « You Don’t Need a CRM », édite la solution « noCRM.io », un logiciel de prospection commerciale. Les 10 membres de son équipe sont aux 4 coins de la planète : en Argentine, aux États-Unis, en France, au Portugal… « Le télétravail offre une véritable souplesse que nous avons saisie », témoigne le chef d’entreprise. Et d’ajouter : « Encore compliqué il y a une dizaine d’années, les évolutions technologiques ont simplifié télétravail. » La pratique séduit d’ailleurs de plus en plus. Selon le cabinet RH Kronos, en France, 17 % des salariés l’adoptent plus d’une journée par semaine.

4 bons conseils (et 1 bonus !) pour réussir son télétravail.

1/ En présentiel ou à distance, un management par objectifs

La clé du succès du télétravail ? La confiance, et donc, le management par objectifs. Peu importe l’organisation du salarié ; l’essentiel est qu’il réalise les objectifs fixés par le manager et atteigne des résultats. Seule contrainte : être connecté dans des créneaux horaires déterminés. Julie, qui manage le pôle développement en agence de communication, le sait bien. Une fois par semaine, depuis son retour de congé parental, elle travaille depuis chez elle. « Comme nous travaillons en mode projet, je gère mon équipe de la même façon : même si je ne suis pas là physiquement, ils peuvent me joindre à tout moment », explique-t-elle avec une pointe d’humour. Son fixe est renvoyé vers son portable, elle a accès à ses mails, au serveur de l’entreprise et donc, à l’agenda de ses collaborateurs et collaboratrices.

2/ Des outils collaboratifs innovants pour fluidifier la circulation d’informations

Le partage de documents et d’informations fait partie du quotidien de Julie, en agence comme à la maison. Elle utilise des outils comme Dropbox, Googledoc, ou Slack. Les réseaux sociaux développent de véritables plate-formes collaboratives pour les entreprises. C’est le cas de « Facebook at work » ou de Yammer pour connecter les salariés et les aider à communiquer. Sunny Paris a, lui, créé son propre réseau social d’entreprise, « YouLink ». « Chaque matin, les salariés doivent y twitter les trois tâches qu’ils comptent accomplir », raconte-t-il. Chacun, ainsi, sait l’essentiel qui sera réalisé par ses collègues. Des Bordelais ont développé Azendoo, un outil pratique pour mieux manager en télétravail. Il facilite la circulation d’informations et l’organisation des projets d’équipe grâce à ses groupes de discussion par sujet, les sondages pour évaluer les actions, et un gestionnaire de tâches efficace.

3/ Échanger tous ensemble autour d’un même bureau virtuel

Où qu’il soit, Sunny Paris bénéficie, avec sa plate-forme, d’un « bureau social virtuel ». D’autres logiciels, comme Wunderlist ou Trello aident à mener à bien les tâches, à planifier, à gérer les projets professionnels. Wrike permet d’avoir une visibilité en temps réel du travail de l’équipe, de suivre la performance des projets et de l’équipe en par un simple clic, ou encore de connaître la disponibilité des collaborateurs pour réaliser le prochain projet, notamment grâce à son calendrier interactif. Nouvel outil de travail collaboratif : Sqwiggle. Ce système de vidéoconférence permanente propose de créer un espace d’échange et de travail collaboratif en vidéo durable ou permanent, un véritable bureau virtuel pour des collaborateurs pouvant se trouver aux quatre coins du monde !

4/ Télétravailler dans des lieux novateurs

Si le télétravail peut permettre de répondre à des obligations domestiques, celui-ci ne se résume pas au travail à la maison. Les espaces de co-working constituent ainsi une alternative à la question du bureau. Lieux collaboratifs par excellence, ils offrent des possibilités d’échanges enrichissants autant qu’une incitation à l’efficacité dans un contexte favorisant l’innovation. Certains vont encore plus loin… en effectuant un tour du monde en travaillant. L’organisation américaine « Remote year program » propose même à ses participants de voyager dans douze villes en douze mois tout en travaillant. Greg Caplan, le cofondateur, travaillait chez Groupon quand il a eu l’envie de faire le tour du monde avec ses amis. L’idée les enchantait mais leurs agendas n’étaient pas compatibles. Il a créé cette expérience ! Aujourd’hui, le travail à distance se démocratise. La réforme du Code du travail en assouplit d’ailleurs le cadre juridique. Parallèlement, le droit à la déconnexion a été instauré en janvier dernier. Les bases du « nomadisme numérique » existent, facteur incontestable d’une meilleure qualité de vie au travail.

[Le petit bonus] De la visio-conférence au robot qui vient en réunion à votre place, il n’y a qu’un Beam… !

Être là… sans être présent, c’est possible ! « Nous utilisons souvent la visio-conférence et le partage d’écran », explique Sunny Paris. Transmettre à tous documents, graphiques, images : les solutions existent. Mais désormais, le robot Beam fait un bond en avant ! Il vient en réunion… à la place de l’interlocuteur. D’un bureau à Lyon, il suffit de lui demander de rendre visite à un collègue à Hambourg : il se met en marche dans les bureaux allemands. Et là, caméra et micro intégrés, il permet de dialoguer avec l’interlocuteur choisi. « Il ne faut pas oublier que nous sommes des animaux sociaux », ajoute Sunny Paris. Pour se stimuler et rencontrer d’autres personnes, il a choisi de passer du temps en espace de coworking. « Ça aide à changer d’état d’esprit », confie-t-il. Tout en ajoutant : « nous nous rencontrons régulièrement, physiquement, pendant deux jours. » Garder du lien, le défi comporte de multiples solutions !

Les effets bénéfiques du télétravail[1]

  • Baisse de 5,5 jours par an d’arrêts maladie
  • Hausse de 2,5% du temps de travail
  • Réduction de 40 min de la durée de trajet domicile-travail
  • Gain de 45 min de sommeil des salariés
  • Hausse de 15% de l’efficacité et de 22% de la productivité

 

Pour aller plus loin :

Entreprises, ce que vous devez savoir sur le télétravail

Le télétravail est intégré au Code du travail par l’article L 1222.9 créé par la LOI n°2012-387 du 22 mars 2012 – art. 46

[1] http://www.cget.gouv.fr/chiffres-teletravail-2016

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Cette Newsletter est éditée par l'Association de Moyens Assurances (AMA) : Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - 21 rue Laffitte 75317 Paris cedex 09 - Tél. : 01 56 03 34 56 Siret : 812 986 289 00013 - N° Orias : 16000160.
En application à la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et, le cas échéant, de suppression de toute information vous concernant figurant dans nos fichiers, en vous adressant à : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric- Pôle Informatique et Libertés Assurance - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9.