Article
5 min

« Un projet d’aménagement est avant tout un projet d’entreprise »

 

 

Vous êtes space planner, en quoi consiste précisément votre métier ?

J’ai pour mission d’accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de leur projet de réaménagement de l’espace et / ou dans le cadre de déménagement. J’interviens à la fois sur l’aspect architectural et réglementaire, en assurant notamment la communication avec les instances représentatives du personnel, et sur l’aspect humain qui est le plus important : les hommes, les femmes, le capital de l’entreprise. Un projet d’aménagement est avant tout un projet d’entreprise. Les motivations sont diverses : réduire les coûts immobiliers, se doter d’une nouvelle vitrine pour l’entreprise et ses clients, faire face à une évolution du business ou encore repenser l’organisation interne du travail. Il m’appartient donc de bien cerner ces objectifs, de chercher à y répondre par l’organisation des locaux mais aussi et surtout d’aider les collaborateurs à s’approprier leur nouvel espace de travail.

Comment procédez-vous ?

On commence par réaliser un audit architectural et technique du bâtiment pour mettre en regard les objectifs définis par l’entreprise et les contraintes posées par les diverses réglementations régissant l’organisation d’un bâtiment (largeur minimale des circulations, sorties de secours, nombre de sanitaires…). Cet état des lieux achevé, on établit les grandes lignes de la répartition des directions et des services (le macrozoning), des postes de travail, des espaces auxiliaires. A ce stade, il est important de travailler en étroite collaboration avec les directions et les managers pour comprendre le fonctionnement des équipes et les synergies entre les services. On passe ensuite en phase APS (Avant-Porjet Sommaire) avec des plans, des coupes, des détails architecturaux, le choix des matériaux, du mobilier jusqu’à parvenir à l’AFD (Avant-Projet Définitif). Dès celui-ci approuvé, les travaux peuvent être lancés. En parallèle, il faut aider l’entreprise à mettre en place les moyens permettant une bonne compréhension et appropriation du projet par les collaborateurs. Par exemple, dans le cadre de la préparation de réaménagement du siège d’Air France, nous avons mis en place des panneaux le long de l’espace de circulation emprunté par les 3 500 collaborateurs pour se rendre au restaurant d’entreprise. Nous y avons également tenu une permanence pendant plusieurs jours à l’heure du déjeuner. Ce travail d’explication a permis de désamorcer beaucoup d’inquiétudes.

 

Quelles sont  les grandes tendances en matière d’organisation des espaces ?

Aujourd’hui, dans le secteur tertiaire, travailler ne signifie plus rester à son poste 100 % du temps mais utiliser une panoplie d’espaces différents selon les moments de la journée, les tâches et les personnes avec lesquelles on collabore. Il est donc de plus en plus courant d’offrir aux collaborateurs des espaces individuels où se concentrer et des lieux leur permettant de se rencontrer de façon informelle et impromptue.

Une autre tendance forte consiste à profiter d’un déménagement pour réfléchir à la mise en place de services annexes : conciergerie, espaces de relaxation, cafétéria centrale et points café d’étage et de partage… Les jeunes générations y sont très sensibles. C’est aussi un moyen d’attirer et de retenir les talents. On constate également une attention de plus en plus grande portée au développement durable.

Quels sont les critères d’un déménagement réussi ?

Au-delà du gain de confort apporté par l’acoustique, la lumière, l’ergonomie des postes de travail, l’esthétique… ce qui prime c’est la bonne adéquation entre l’organisation interne de l’entreprise et l’aménagement des espaces ainsi que la satisfaction des salariés. Un déménagement réussi est un aménagement qui favorise à la fois le mieux-être individuel et la performance collective. Nous avons récemment mené un projet pour un nouveau site de L’Oréal comportant 1 750 postes de travail. L’abandon des bureaux cloisonnés au profit de petits espaces collectifs a conduit à un changement radical des conditions de travail. Le plan d’aménagement a été très bien expliqué, les collaborateurs y ont été étroitement associés. À l’arrivée,  tous ont été convaincus du bien fondé de ce changement.

Mots clés :
space planner
Notre newsletter
Recevez chaque semaine une synthèse de l'actualité dans votre boite mail.

Cette Newsletter est éditée par l'Association de Moyens Assurance (AMA) : Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - 21 rue Laffitte 75317 Paris cedex 09 - Tél. : 01 56 03 34 56 Siret : 812 986 289 00013 - N° Orias : 16000160.
En application à la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et, le cas échéant, de suppression de toute information vous concernant figurant dans nos fichiers, en vous adressant à : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric- Pôle Informatique et Libertés Assurance - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9.