Vidéo
3 min

Best practice QVT : comment mieux former les collaborateurs ?

Face à la transformation digitale et à l’arrivée de l’intelligence artificielle, développer la montée en compétences des collaborateurs est plus que jamais nécessaire. Chez Klanik, une société de conseil en ingénierie, la formation fait partie intégrante de la stratégie de développement de l’entreprise. Rencontre avec cette PME marseillaise sélectionnée parmi les 4 finalistes des Trophées de la région Grand Sud.

« L’Homme ne crée jamais autant de valeur que lorsqu’il est heureux ! » telle est la maxime qui oriente la stratégie de cette société de conseils. « Chez Klanik nous sommes convaincus qu’en rendant nos collaborateurs les plus épanouis et heureux possible, nous créerons plus de richesse pour l’entreprise » explique son fondateur Johan Guedj. Différents programmes ont été créés pour faire des 250 salariés de véritables acteurs du développement de l’entreprise. Ainsi, l’entreprise a lancé un centre de formation interne, le « Knowledge Center », qui propose des formations gratuites et illimitées et donne la possibilité aux consultants de partager leurs connaissances en devenant formateur. Résultats ? En 2018, l’entreprise a obtenu le label « Happy at Work » 2018 des entreprises « où il fait bon travailler », le turn over est fortement en baisse et le taux de recommandation des employés frôle les sommets avec 92%… Pour en savoir plus sur la formation chez Klanick, retrouvez l’interview de son président Johan Guedj.

Interview de Johan Guedj, CEO Klanick

Nous sommes une société de conseil en IT digital et en recherche et développement.

Comment former aux métiers de demain ?
Tout d’abord l’intégration de nos collaborateurs qui est assurée par des parrains/marraines. Dans un second temps, lorsqu’ils sont intégrés, la formation. Nous avons créé un institut de formation qui s’appelle le « knowledge center » qui lui-même forme l’ensemble de nos ingénieurs aux métiers d’aujourd’hui et de demain, entre autres, les métiers sur l’intelligence artificielle sur lesquels on se positionne beaucoup, les métiers du big data, les métiers de la data, data dans le sens général du terme, data science, data analyse, data ingénieur et finalement, l’ensemble des métiers du digital.

Et ça marche ?
Oui, nous sommes n°1 au classement « happy at work » des sociétés dans l’IT et dans le digital en 2018. Nos collaborateurs sont heureux de travailler chez Klanik, ils le matérialisent, ils le témoignent au quotidien. 92% d’entre eux recommandent Klanik à leur entourage. Le knowledge center fonctionne très bien effectivement, 75% de nos collaborateurs ont été formés en 2018, ce qui représente globalement plus de 145 collaborateurs formés sur les métiers du digital mais pas que, on forme également nos collaborateurs que ce soit sur leur vie professionnelle comme personnelle.

Echanges de bonnes pratiques : vos conseils ?
Aujourd’hui dans l’entreprise moderne, on s’intéresse beaucoup au digital, on parle de 2, 3, 4.0. Je pense qu’il est fondamental de s’intéresser sincèrement à ce que nos collaborateurs sont, à ce qu’ils veulent faire, pour pouvoir leur permettre d’aller vivre leur rêve, d’aller les accompagner dans leur évolution technologique, dans leur évolution personnelle, d’être alignés à leurs valeurs.

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Cette Newsletter est éditée par l'Association de Moyens Assurances (AMA) : Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - 21 rue Laffitte 75317 Paris cedex 09 - Tél. : 01 56 03 34 56 Siret : 812 986 289 00013 - N° Orias : 16000160.
En application à la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et, le cas échéant, de suppression de toute information vous concernant figurant dans nos fichiers, en vous adressant à : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric- Pôle Informatique et Libertés Assurance - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9.