Vidéo
3 min

Best practice QVT : comment faire reculer la pénibilité au travail

Depuis 10 ans, la fatigue physique au travail est en net recul mais pas partout. Dans certaines régions marquées par des secteurs d’activité agricole et industrielle, elle concerne encore la moitié des salariés. C’est le cas en Hauts-de-France où 51% considèrent avoir un travail physiquement fatigant contre 48%. Quelles actions les entreprises de la région ont-elles mises en place pour diminuer cette pénibilité physique ? Réponse avec T&B Vergers, grand gagnant des Trophées QVT dans le Nord.

Dans cette entreprise familiale, spécialisée dans la production de pommes et de poires, le bonheur n’est pas que dans le pré… il est aussi dans le travail. Chez T&B vergers, on porte une attention particulière à la qualité des produits mais aussi au bien-être de l’équipe. Alors que les exploitations maraîchères sont les plus touchées par les TMS, chez T&B vergers, sur la quarantaine de collaborateurs, pas un seul salarié n’est concerné. Leur secret ? La mise en place d’actions préventives : réveil musculaire pour bien commencer la journée, des changements de postes toutes les deux heures pour limiter les gestes répétitifs liés au désherbage et à la récolte, des bureaux et des chaînes de production plus ergonomiques pour améliorer le confort, des ateliers massage, relaxation ou encore sophrologie, organisés à chaque trimestre, et surtout une confiance absolue dans l’intelligence collective. Bilan : 0 accident de travail, 0 arrêt maladie pour cause de TMS et des douleurs divisées par deux.

Vous voulez en savoir plus sur les autres actions QVT mises en place, retrouvez l’interview du fondateur David Varras.

Retranscription de la vidéo

Nous sommes spécialistes de la pomme et la poire. Nous récoltons, conditionnons et vendons des pommes et des poires issues de l’agriculture raisonnée et biologique. Deux types d’actions : une action liée aux troubles musculosquelettiques et une autre liée aux risques psychosociaux. Sur les TMS, un réveil musculaire tous les matins, animé par des collaborateurs volontaires. Des ateliers mensuels réguliers : ostéopathie, massages, méditation, relaxation. Et également un changement de poste toutes les heures pour tous les collaborateurs pour éviter les gestes répétitifs et les ports de charges lourdes. Pour les RPS, une petite application qui s’appelle « Zest me up » qui permet de prendre le pouls de l’entreprise au quotidien.

Ça marche parce qu’on est passé de 17% d’absentéisme à moins de 2% d’absentéisme. Ça nous a permis de déceler 0 accident de travail lié au TMS et RPS en 2016 et 2017. Globalement sur le dernier sondage mis en place en 2017 sur le bien-être des collaborateurs : 50% des collaborateurs nous ont dit qu’ils étaient contents de travailler chez nous, 25% très contents et 25% très très contents.

Pour que ça marche il faut un engagement total du dirigeant. Il faut que tous les collaborateurs soient partie prenante, soient acteurs dans les actions, soient intégrés et participent. C’est également être accompagné au quotidien par des experts : le médecin du travail, le médecin du sport si on veut mettre en place un réveil musculaire. Et c’est de modifier au quotidien, d’améliorer au quotidien les actions en terme de RPS et de TMS.

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Cette Newsletter est éditée par l'Association de Moyens Assurances (AMA) : Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - 21 rue Laffitte 75317 Paris cedex 09 - Tél. : 01 56 03 34 56 Siret : 812 986 289 00013 - N° Orias : 16000160.
En application à la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et, le cas échéant, de suppression de toute information vous concernant figurant dans nos fichiers, en vous adressant à : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou à Malakoff Médéric- Pôle Informatique et Libertés Assurance - 21 rue Laffitte - 75317 Paris Cedex 9.