Best practice QVT : comment favoriser l’activité physique

Vidéo
29/10/2018

Y a-t-il une recette miracle pour rester en bonne santé ? De nombreuses études révèlent que la pratique régulière d’une activité physique diminue le risque de maladies chroniques. En Hauts-de-France, les salariés ont de plus en plus conscience de cet enjeu à en juger les 65% d’entre eux qui sont en attente de services proposés par leurs entreprises. Cylande, éditeur lyonnais, spécialisé dans les services informatiques et les logiciels, a mis en place des solutions pour inciter à faire du sport. Rencontre avec Stéphane Escriva, le DG de Cylande.

Retranscription de la vidéo

Nous sommes un éditeur de logiciel et prestataire de service pour le monde de la distribution. Nous avons différents axes de travail. Le premier, c’est d’avoir une salle de sport intégrée à l’entreprise, y compris les douches pour que tout le monde puisse se sentir bien après avoir fait du sport, depuis très longtemps. Nous avons un certain nombre d’actions assez particulières en « one to one » avec nos collaborateurs lorsqu’ils font un certain nombre d’activités qui sortent de l’ordinaire, type marathon triathlon, course « SaintéLyon » par exemple et nous finançons tout ou partie de ces activités pour l’ensemble de nos collaborateurs. Nous avons aussi le plaisir, en travaillant avec eux, de leur fournir des accès gratuits à des salles de sport environnantes pour leur permettre d’avoir un certain nombre d’activités physiques en dehors de notre salle de sport et de compléter ce que nous pouvons mettre à disposition.

Ça fonctionne puisque par exemple, pour l’accès à la salle de sport, nous avons environ 60 personnes sur 270 collaborateurs qui accèdent à la salle de sport de façon récurrente. L’accès aux salles de sport de la région c’est un peu plus de 50 personnes qui les utilisent de façon, là aussi, très récurrente. Et nous finançons à peu près une dizaine d’initiatives par an en « one to one » sur des sujets un peu particuliers du sport de type, comme je l’ai dit tout à l’heure, triathlon ou autres.

Alors le conseil c’est de faire des tests, c’est d’essayer un certain nombre de choses, et de s’assurer que ça puisse fonctionner pour le plus grand nombre. On n’est pas tombé systématiquement sur la bonne solution, la bonne idée. Le tout c’est de faire des tests.

Notre newsletter
Recevez tous les mois l'actualité du comptoir mm dans votre boîte mail.

Toutes les informations précédées d'un astérisque figurant sur le présent formulaire de contact sont nécessaires à l'Association de Moyens Assurance de Personnes, ci-après désigné Malakoff Médéric Humanis, responsable de traitement, pour l'Association de Moyens Assurance de Personnes.
Ces données sont destinées uniquement pour vous informer des actualités du comptoir de la nouvelle entreprise.
En application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant de suppression des données vous concernant et pouvez vous opposer à leur traitement pour des motifs légitimes. Ces droits peuvent être exercés, en justifiant de votre identité, sur simple demande écrite adressée par email à l’adresse suivante : sgil.assurance@malakoffmederic.com ou par courrier : Malakoff Médéric Humanis, Pôle Informatique et Libertés Assurance, 21 rue Laffitte 75317 Paris Cedex 9.